Comment évaluer les compétences techniques d’un freelance informatique ?

avatar

ParL'équipe Club Freelance

Publié le27 November 2019à16:40, mis à jour le05 December 2019à10:12

Comment évaluer les compétences techniques d’un freelance informatique ? cover

Freelances tech & IT : comment évaluer leurs compétences techniques ?

Dans le cadre d’un recrutement pour une mission informatique, les entreprises sont souvent amenées à rechercher des profils très spécifiques et avec des compétences techniques pointues sur certains domaines d’expertise. Mais comment juger de ce niveau d’expertise lorsque l’on n’est pas soi-même un expert technique ?
Il est en effet souvent difficile pour les entreprises de vérifier les compétences techniques d’un freelance. D’autant plus lorsque le processus de recrutement implique des départements comme les RH ou les Achats, éloignés des problématiques techniques des équipes opérationnelles. Alors comment s’assurer de trouver le bon profil, doté des compétences recherchées ? Réponse avec Club Freelance.

Evaluez les compétences d’un freelance IT en analysant son CV

Première étape relativement naturelle dans le processus de recrutement d’un freelance informatique : l’analyse du CV. Elle ne suffit bien sûr pas à se faire un avis tranché sur le niveau d’une candidature, mais cette étape permet d’appliquer un premier filtre.
Parmi les informations à lire avec attention pour évaluer les compétences techniques d’un consultant informatique, on citera :

  • Les expériences passées : par exemple un freelance qui a travaillé sur un projet de migration AWS, aura plus de légitimité sur cette stack technique et les outils AWS liés (CodeDeploy, CodeBuild, CodePipeline…).
  • Le niveau d’expérience : on peut bien évidemment supposer qu’un consultant avec 25 ans d’expérience et de gros projets à son actif aura plus de compétences techniques qu’un profil plus junior.
  • Les formations spécifiques et les certifications sur des technologies données.
  • Les compétences clairement mentionnées sur son CV par le candidat, comme la maîtrise de certains langages de programmation.

Toutes ces informations permettent souvent de se faire une première idée du niveau d’expertise du candidat.

Intéressez-vous à l’implication du freelance dans la communauté IT

Tous les consultants tech et IT ne s’impliquent pas dans des événements ou des plateformes dédiés au partage de connaissances avec leurs pairs. Mais si vous repérez un candidat qui assiste à des conférences, partage son expertise sur des forums, ou anime des workshops sur son domaine d’expertise, cela vous aidera sûrement également à évaluer son niveau d’expertise.
Beaucoup de développeurs ont par exemple un profil sur la plateforme GitHub, qui permet aux professionnels de cette discipline de partager et d’échanger sur leurs projets.

Entretenez-vous avec le freelance pour tester ses compétences techniques

L’entretien est bien évidemment un passage obligé pour se faire une idée plus précise du niveau d’expertise d’un freelance informatique.
N’hésitez pas à demander au candidat de détailler ses expériences passées, à alterner des questions ouvertes et fermées, et à imaginer des mises en situation. Quoi qu’il en soit, prenez le temps de préparer vos questions à l’avance.
Si votre niveau de compréhension du domaine d’expertise du candidat est très limité, n’hésitez pas à vous faire accompagner par quelqu’un susceptible de vous aider sur la partie technique de l’entretien.
Pour plus de conseils, retrouvez notre article sur les 5 questions clefs à poser à un freelance tech ou IT en entretien.

Testez les compétences du freelance tech de manière judicieuse

Pour s’assurer que le freelance tech possède bien les compétences techniques qu’il prétend avoir, rien ne vaut un test grandeur nature. Pour cela, nombreuses sont les entreprises à proposer à leurs candidats de passer des tests en ligne ou spécialement développés en interne, pour démontrer toute l’étendue de leurs réelles compétences face à une situation pratique.
Cela permet de garantir que le travailleur freelance réponde parfaitement au projet. Cela peut aussi parfois être la preuve qu’il présente quelques lacunes techniques qui rendront incompatible son embauche dans le cadre de la mission.

Vérifiez les références du freelance informatique

Dernière étape : la vérification préalable des références. Cette situation requiert de contacter les anciens employeurs ou clients de votre candidat pour leur demander un feedback précis sur le service rendu.
Un processus qui prend du temps, mais qui reste indispensable pour éviter les erreurs de casting. Ne négligez donc pas cette dernière étape, qui vous assurera de recruter la bonne personne et accélérer sur votre projet IT.
Dernier conseil : certes les compétences techniques sont importantes, mais ne faites pas l’impasse sur l’évaluation des soft skills lors de votre recrutement de freelance IT. Ce sont en effet souvent les compétences relationnelles telles que la capacité à communiquer, l’esprit d’équipe ou le leadership, qui font la différence entre un bon et un excellent freelance.

Vous ne savez pas comment vous y prendre ou avez peu de temps à consacrer à votre recrutement de consultant IT ? Faites appel à un partenaire spécialiste de la recherche d’experts indépendants dans l’informatique ! Les équipes Club Freelance vous accompagnent pour trouver la perle rare.

Vous êtes à la recherche d’un profil de freelance tech doté de compétences particulières ? Décrivez simplement votre besoin, Club Freelance se charge du reste.

Partager l'article

Par L'équipe Club Freelance

Vous souhaitez contribuer au blog ? Contactez-nous !

Club Freelance

Nous identifions les esprits brillants et les associons avec les marques les plus innovantes.

D'autres articles qui pourraient vous interesser

Pour ne manquer aucun article

Inscrivez-vous et recevez les meilleures contenus pour profesionnels de l'IT

Intéressé par Club Freelance ?


Ils ont réalisé des projets avec nos freelances.