La comptabilité d’un freelance informatique

avatar

ParL'équipe Mindquest

Publié le22 janvier 2020à09:04, mis à jour le26 avril 2022à13:21

La comptabilité d’un freelance informatique cover

Quand on est freelance informatique, gérer l’administratif fait partie intégrante du quotidien. La comptabilité d’un freelance informatique fait partie des obligations “administratives”. Et pour gérer au mieux ses revenus irréguliers de freelance, il est important de tenir au mieux sa comptabilité. Mais pour être sûr de ne pas perdre de temps, encore faut-il savoir quelles sont les obligations comptables pour les travailleurs indépendants. Et quelles sont les options qui s’offrent à vous pour faire votre comptabilité en tant que freelance informatique.

Quelles sont vos obligations comptables si vous êtes consultant informatique en auto-entrepreneur ? En portage salarial ? SASU ? EURL ?

Obligations comptables : l’impact du statut sur la comptabilité d’un freelance IT

Lorsqu’on se lance en freelance, on a le choix entre plusieurs statuts juridiques :

  • L’entreprise individuelle (particulièrement avec le régime de micro-entreprise)
  • La société (EURL, SASU)
  • Le portage salarial

Examinons au cas par cas l’impact sur votre comptabilité de chaque statut.

Vous êtes en micro-entreprise

Bonne nouvelle pour les freelances informatiques qui ont choisi le régime de la micro-entreprise (en entreprise individuelle). Les obligations comptables d’un freelance sont très légères, c’est l’un des avantages de ce statut.

Vous n’aurez ainsi pas à produire de bilan par exemple ; et vos obligations se limiteront à la facturation et à l’établissement de livres chronologies de recettes et dépenses, et à une déclaration régulière (mensuelle ou trimestrielle) de votre chiffre d’affaires (source).

Pour les limites du statut, rappelons que le seuil est de 70 000€ de chiffre d’affaires. Chiffre à ne pas dépasser pendant 2 années consécutives sous peine de basculer sous un régime d’entreprise individuelle classique.

Vous êtes en société

Pour plusieurs raisons, les freelances IT sont nombreux à opter pour la SASU ou l’EURL. Les versions unipersonnelles des sociétés commerciales SAS et SARL. Parmi les raisons principales, citons essentiellement le dépassement des seuils de la micro-entreprise, surtout pour les freelances qui exercent en missions longues. Mais aussi la possibilité de déduire les charges de l’impôt sur les sociétés.

Quoi qu’il en soit, le statut de société commerciale implique une création un peu plus compliquée et coûteuse. Mais aussi des obligations comptables plus contraignantes.

Déjà, tenir sa comptabilité d’auto-entrepreneurs est obligatoire, et les obligations sont nombreuses :

  • Facturer de façon adaptée
  • Tenir des livres comptables (livre-journal et grand livre)
  • Etablir un inventaire
  • Etablir ses comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe)

Globalement, retenez que la comptabilité d’une SASU et d’une EURL sont assez similaires.

Rejoignez notre communauté de Talents IT & Tech

Vous êtes en portage salarial

De nombreux freelances IT font le choix du portage salarial pour les nombreux avantages qu’il présente et qui vous permettent de :

  • Ne pas avoir à changer de statut pour exercer, ce qui réduit les démarches pour se lancer.
  • Profiter des mêmes droits que les salariés d’entreprise classique. (Prévoyance, assurance maladie, assurance chômage, mutuelle d’entreprise, cotisation pour la retraite, congés payés…).
  • Avoir quand même de l’autonomie dans le choix de vos missions et vos négociations.

Et cerise sur le gâteau, vous n’aurez pas à gérer la comptabilité. La facturation est prise en charge par l’entreprise de portage, et vous recevez une fiche de paie, comme un salarié. Pas de factures, bilan ou compte de résultat à produire.

Obligations comptables : comment faire sa comptabilité quand on est freelance IT

Mis à part le cas du portage que nous venons de mentionner, les autres freelances informatiques auront à tenir une comptabilité annuelle. Vous aurez plusieurs options qui s’offrent à vous.

obligations comptables freelance IT

Tenir votre comptabilité seul

Première option, faire sa comptabilité soi-même. Cette option nous paraît viable dans le cas des auto-entrepreneurs. Mais sachez que même en société, rien ne vous oblige à faire appel à un expert-comptable. Si vous en avez les compétences, et du temps, vous pouvez donc tout faire vous-même, soit sur papier, soit à l’aide d’un logiciel. En effet il existe de nombreux bons outils de comptabilité de freelance.

Attention cependant, encore une fois exception faite des micro-entrepreneurs qui ont une comptabilité d’auto-entrepreneurs très simplifiée ; il est important de prendre en compte le niveau de travail et de compétence nécessaire à la tenue d’une comptabilité de société. Les risques encourus en cas de mauvaise comptabilité sont élevés. Parmi les risques, des sanctions de l’administration fiscale… Mais aussi des risques de perte de temps et d’argent si vous devez faire appel à un expert-comptable pour rattraper les dégâts.

Faire appel à un expert-comptable

Compte tenu des risques d’erreurs (chacun son métier après tout) ; nous vous recommandons plutôt de faire appel à un expert-comptable pour tenir votre comptabilité. Ici, vous aurez deux choix :

  • Un expert-comptable “traditionnel”
  • Un expert-comptable en ligne

Le premier présente l’avantage d’une présence locale, ce qui vous permettra d’avoir un interlocuteur que vous pouvez rencontrez. Le second, souvent moins cher, s’appuie sur les nouvelles technologies pour proposer une expérience fluide, mais sans relation “physique” le plus souvent. Vous pouvez ainsi gérer votre comptabilité en ligne avec L-Expert-comptable.com.

Dans les deux cas, faire appel à un expert-comptable s’avère la solution la plus sûre pour éviter les erreurs. Ses missions sont larges et s’adaptent selon vos besoins :

  • Accompagnement à la création
  • Comptes annuels
  • Analyses et conseils (fiscalité, gestion…)
  • Contrôle de la conformité
  • Paie

Côté budget, comptez entre 1200 et 1500€ HT par an, bilan inclus, pour un statut de société.

Ce petit tour d’horizon de la comptabilité d’un freelance et des obligations comptables d’un freelance IT est désormais terminé. Vous êtes maintenant paré pour vous concentrer sur votre activité de freelance, l’esprit allégé d’une obligation administrative en moins !

Ce article a été écrit par independant.io. Ce comparateur et site d’informations fournit des informations transparentes sur les différents produits & services à destination des entrepreneurs, travailleurs indépendants, freelances et professions libérales.

Rejoignez notre communauté de Talents IT & Tech
Partager l’article

Par L'équipe Mindquest

Chez Mindquest Connect, nous vous proposons un condensé d'articles et de contenus innovants à destinations des recruteurs et professionnels de l'IT.

Club Freelance

Nous accompagnons les meilleurs consultants IT et les entreprises les plus innovantes dans la réussite de leurs projets

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne manquer aucun article

Inscrivez-vous et recevez tous les articles

Envie de rejoindre Mindquest ?


Ces entreprises ont accéléré sur leurs projets IT grâce à nos freelances