Fiche métier : Développeur front-end

avatar

ParL'équipe Club Freelance

Publié le26 March 2019à08:32, mis à jour le26 March 2019à08:32

Fiche métier : Développeur front-end cover

La constitution d’une équipe projet web ou mobile peut varier selon les structures, les besoins et les compétences nécessaires. Dans les équipes suffisamment conséquentes, on retrouve souvent des développeurs spécialisés selon le « front-end » (éléments visuels, d’ergonomie) et le « back-end » (la gestion du serveur, de la base de données et de l’application), à la différence des développeurs « Full stack » qui assurent ces deux fonctions.

Le développeur front-end, anciennement appelé intégrateur, va donc concevoir l’expérience utilisateur d’une page web ou d’une application, incluant tous les éléments visuels avec lesquels on peut interagir (boutons, liens, animations…).

Le métier de Développeur front-end

Le développeur front-end se doit d’optimiser la navigation et l’ergonomie d’un site ou d’une application sur un maximum de supports comme les différents navigateurs ou les résolutions d’écrans. Si l’équipe comporte des designers, le développeur front-end va se charger de l’intégration des maquettes, c’est-à-dire de programmer les interfaces imaginées par ces derniers. Autrement, c’est lui qui devra se charger de concevoir l’UX (user experience) et l’UI (user interface).

Les développeurs front-end sont évidemment en contact constant avec les développeurs back-end qui vont utiliser les composants graphiques réalisés pour activer les mécanismes de fonctionnement du site ou de l’application. Par exemple, le « développeur front » va coder les éléments d’un formulaires tels que les champs, les couleurs, les interactions en cas d’erreurs puis le « développeur back » va coder les fonctions d’enregistrement des valeurs dans la base de données.

Compétences requises

Créativité et programmation d’interfaces
Le développeur front end doit avoir une forte appétence pour le design et maîtriser les langages permettant de rendre les interfaces accessibles comme HTML et CSS pour le web ou XML (android), Objective-C/Swift (IOs) pour le mobile. Il doit également très bien maîtriser le langage de programmation événementiel Javascript et ses différents frameworks comme Angular.JS, Node.JS ou Vue.JS qui sont d’ailleurs des compétences très demandées par les entreprises.
Portabilité, interopérabilité et accessibilité
Le développeur front doit maîtriser les contraintes des différents appareils comme les points de ruptures pour adapter les interfaces au maximum d’écrans et de résolutions possibles. Il doit également connaître toutes les spécificités des navigateurs, afin de les rendre lisibles par tous ces derniers. Pour que le site soit accessible, il doit enfin respecter les normes du W3C pour lesquelles il faut rester en veille.
Des compétences en référencement et optimisation des performances sont aussi un gros avantage.
Curiosité
L’un des challenges liés à la profession est la rapidité à laquelle les technologies, les outils et bonnes pratiques évoluent. Il est donc primordial d’être curieux et de se tenir sans cesse informé des dernières sorties et mises à jour.

Contexte

Les développeurs front-end sont des spécialistes que l’on retrouve essentiellement dans les entreprises de taille importante ou au sein de projets à forts enjeux d’UX/UI : animations complexes, problématiques importantes de portabilité…

Bien que le métier de développeur fullstack soit de plus en plus en vogue, la parfaite maîtrise de la partie front-end reste un véritable atout dans de nombreux contextes.

Les compétences sur les frameworks Javascripts comme React ou Angular sont aujourd’hui très prisées des entreprises car ces langages permettent de gérer plus rapidement et plus simplement les intégrations tout en offrant de nombreuses possibilités d’interactions.

Carrières et Salaire

Le salaire est très variable selon les sociétés, les régions et le niveau d’expérience. Les taux journaliers moyens oscillent entre 200 et 600€.
Le développeur front-end peut évoluer vers un poste de Lead ou de Chef de Projet.

Formation

Pour devenir développeur front-end, plusieurs chemins sont possibles. Il peut être issu d’une formation informatique (BTS ou DUT), d’une école d’ingénieur ou de webdesign ou encore être autodidacte.

 

Trouver une mission de Développeur front-end
Et téléchargez votre fiche métier

 

Partager l'article

Par L'équipe Club Freelance

Vous souhaitez contribuer au blog ? Contactez-nous !

Club Freelance

Nous identifions les esprits brillants et les associons avec les marques les plus innovantes.

D'autres articles qui pourraient vous interesser

Pour ne manquer aucun article

Inscrivez-vous et recevez les meilleures contenus pour profesionnels de l'IT

Intéressé par Club Freelance ?


Ils ont réalisé des projets avec nos freelances.