Tous les frais à prévoir pour devenir freelance

avatar

ParL'équipe Club Freelance

Publié le20 février 2019à08:51, mis à jour le25 août 2021à17:26

Tous les frais à prévoir pour devenir freelance cover

Devenir freelance : tous les frais à prévoir. Car devenir freelance ne s’improvise pas, il est important de prendre en compte toutes les dépenses avant de vous lancer. Chaque personne prête à se lancer dans cette aventure doit recueillir un maximum d’informations notamment au travers de quelles sont les bonnes questions à se poser avant de se lancer en freelance, Suis-je vraiment fait pour être freelance ? ou encore les étapes pour devenir freelance.

Mais comme toute évolution professionnelle, l’aspect financier est un élément à ne pas négliger surtout quand on veut devenir freelance. De nombreuses dépenses sont à prendre en compte dès le début de votre démarche.

Club Freelance vous éclaire à ce sujet et vous indique les frais à prévoir pour devenir freelance.

Quels sont les frais à prévoir pour devenir freelance ?

Vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure du freelancing et vous vous demandez comment prévoir votre budget ? Quels sont les frais d’un freelance et les dépenses pour être freelance ? Se mettre à son compte n’est pas gratuit. Il convient en effet de prendre en compte certaines dépenses incontournables.

Quels sont les frais à prévoir avant de vous lancer à votre propre compte ? Faites le point dans cet article avec Club Freelance.

Les frais à prévoir au commencement de votre activité

Contrairement à ce qu’il est courant de penser, créer une entreprise de travailleur indépendant ne va pas de soi. Il est nécessaire de prendre en compte le statut juridique, les frais lors de la création de l’entreprise, le matériel à acheter et les charges futures. En effet le budget associé à votre statut d’indépendant doit être pris en compte dans votre budget freelance.
Afin de créer une micro-entreprise, les démarches sont particulièrement simplifiées et gratuites. Il s’agit en réalité du seul statut qui est gratuit, tandis que les autres ont un coût variable entre 200 € et 400 € qui inclue notamment l’immatriculation et le capital social.

Les frais de matériel pour l’exercice de votre activité de freelance

Cependant, même si vous êtes freelances, vous devrez prévoir des frais liés à l’achat du matériel nécessaire à votre activité. Ces investissements matériels sont en effet indispensables pour vous permettre de démarrer sereinement votre activité. Ils incluent :

  • le matériel informatique, comme les logiciels, l’ordinateur, le téléphone et l’imprimante
  • le matériel de papeterie classique, comme les stylos, papiers, encre, agenda…

Pour certaines activités digitales, les frais de logiciels peuvent être élevés. C’est notamment le cas pour les professionnels du graphisme, de la photo, du référencement naturel ou de la comptabilité par exemple.

Les frais de gestion à prévoir quand on souhaite devenir freelance

Les autres frais annexes à prévoir concernent votre ligne Internet qui sera nécessairement haut débit, le forfait téléphonique, des coûts en électricité, la création d’un compte bancaire, la location d’un local et/ou d’une boîte à lettres par exemple. Ces différentes dépenses doivent s’intégrer naturellement dans le calcul de votre budget de lancement d’activité.
Pour le fonctionnement de votre activité au quotidien et une bonne gestion, certains frais sont donc à prendre en compte :

  • des frais de bureaux : la location d’un espace de « coworking » par exemple vous coûtera aux alentours de 250 € par mois
  • des frais de banque : il s’agit du coût de l’ouverture d’un compte bancaire. Faites jouer la concurrence. Sachez qu’en la matière vous n’êtes pas contraints d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Un simple compte courant séparé de votre compte personnel suffit
  • des frais éventuels pour l’intervention d’un expert-comptable : prévoyez environ 1 600 € HT à l’année
  • des frais de nourriture et de transport : prévoyez un budget de 250 € environ par mois si vous résidez en Île-de-France. Ce montant dépend bien évidemment du lieu où vous résidez et où vous avez choisi d’exercer votre activité

Les frais à venir après les premiers mois de freelancing

Nombreux sont les freelances à faire face de revenus irréguliers et à ne pas percevoir un chiffre d’affaires au début de leur activité. Cela n’est pas rare mais vous devez alors trouver une solution pour payer vos factures les premiers mois, sans oublier les impôts et les taxes.
Ainsi, un travailleur indépendant ayant opté pour le statut de la micro entreprise devra s’acquitter de cotisations sociales égales à 21 % de son chiffre d’affaires, mensuellement ou trimestriellement au choix.

Ces cotisations sociales sont moins élevées si vous bénéficiez de l’ ACCRE (aide aux chômeurs, créateurs et repreneurs d’entreprise).
A cela s’ajoute la cotisation foncière des entreprises (CFE) dont le coût varie en fonction de votre lieu de résidence. Elle est généralement comprise entre 150 € et 900 €. Pour votre mutuelle, il vous faudra choisir entre les différentes possibilités qui s’offrent à vous. Une mutuelle freelance coûte environ 50 € chaque mois. N’oubliez pas également l’assurance de responsabilité civile qui peut être indispensable en cas d’un litige avec un client. Comptez environ 100 € par an pour l’assurance freelance.
N’oubliez pas de prendre ces différents coûts en compte dans la fixation de vos tarifs horaires.

Vous êtes convaincu de vouloir vous lancer dans l’aventure freelance mais vous ne savez pas par où commencer ? Lisez notre dossier spécial Devenir freelance informatique, pour tout savoir.

Rejoignez notre communauté de Talents IT & Tech
Rejoignez notre communauté de Talents IT & Tech
Partager l’article

Par L'équipe Club Freelance

Vous souhaitez contribuer au blog ? Contactez-nous !

Club Freelance

Nous accompagnons les meilleurs consultants IT et les entreprises les plus innovantes dans la réussite de leurs projets

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne manquer aucun article

Inscrivez-vous et recevez tous nos nouveaux articles

Envie de rejoindre le club ?


Ces entreprises ont accéléré sur leurs projets IT grâce à nos freelances