Le freelancing au quotidien – By your side

avatar

ParL'équipe Club Freelance

Publié le30 juin 2021à09:03, mis à jour le09 septembre 2021à12:09

Le freelancing au quotidien – By your side cover

Qu’est ce que le freelancing au quotidien ? Qu’est ce que cela implique ? Comment s’insérer dans le marché du freelancing quand on début en freelance ? Dans le cadre du nouveau service d’accompagnement : Club Freelance by your side, Coline Repolt, Talent Acquisition Specialist chez Club Freelance, vous détaille les modalités du freelancing au quotidien.

Définir son offre commerciale

Avant de vous lancer à grand pas dans la recherche de vos premières missions de freelance ; il est important que vous ayez au préalable bien défini votre offre commerciale. C’est-à-dire qu’en tant que consultant indépendant dans l’informatique votre offre doit répondre à un besoin réel sur le marché de la tech et de l’IT. En tant que freelance vous allez apporter votre expertise à différents clients pour répondre à leurs besoins sur différentes missions ou projets. Il primordial que votre offre soit la plus pointue et précise possible. De sorte que vous soyez perçu comme un véritable expert de votre domaine et non comme un profil généraliste.

Pour que votre offre commerciale soit légitime il faut qu’elle soit en parfaite cohérence avec vos compétences et expertises professionnelles développées dans vos différentes fonctions passées. Il est également important que vous cibliez des entreprises précises et que votre cible soit en adéquation avec votre expertise. Pour le résumer : vos clients cibles doivent avoir le sentiment que votre offre est faite pour eux et qu’elle est parfaitement adaptée à leur activité et aux problématiques qu’ils rencontrent. Enfin, il est important de vous différencier de vos concurrents sur votre marché. Votre valeur ajoutée doit être perçue par vos clients comme unique. Pour cela identifiez vos avantages concurrentiels et exploitez-les au maximum.

Freelancing au quotidien : Se donner de la visibilité

L’un des points majeurs du freelancing au quotidien est de savoir se rendre visible sur son marché. L’objectif ? Vous faire connaître auprès de potentiels clients et de décrocher de nouvelles missions.

Être visible sur les réseaux sociaux professionnels

En tant que freelance vous ne devez pas uniquement être un expert de votre domaine d’activité. En effet, vous devez aussi savoir vous positionner en tant que professionnel auprès de vos clients. De sorte à entretenir cette image professionnelle et accroître votre visibilité, il est important que vous soigniez votre image. Mais également que vous mettiez en permanence en avant votre expertise. Pour cela, vous devez être présent et actif sur les réseaux sociaux professionnels. Pour être visible sur les réseaux sociaux professionnels, vous pouvez communiquer sur LinkedIn et Viadeo en publiant des messages, en communiquant autour de vos dernières missions, oue encore en commentant les publications d’autres personnes. Vous pouvez également relayer des articles liés à votre cœur de métier, en partageant votre expertise… Il est alors important d’optimiser votre profil LinkedIn de freelance IT pour apparaître le plus professionnel possible.

Vous pouvez aussi prendre la parole sur des blogs en rédigeant des articles invités. L’objectif est de vous montrer et d’interagir avec de nombreuses personnes de votre domaine pour vous faire connaître.

Être visible sur Internet

Pour gagner en visibilité et crédibilité, vous pouvez également créer votre propre site internet tel une vitrine de votre activité. Vous pourrez y mettre en avant vos compétences, certifications, références, témoignages de clients satisfaits… En parallèle vous pouvez également animer un blog où vous traiterez des sujets inhérents à vos prestations. Cela contribuera à démontrer votre expertise à vos clients et à assoir votre professionnalisme. De plus, cela contribuera à améliorer votre visibilité sur Internet. Vous pouvez également éditer vos propres cartes de visites. C’est en effet un excellent support à distribuer à vos clients et prospects.

Freelancing au quotidien : Définir son taux journalier

L’un des points clé du freelancing au quotidien est de définir son taux journalier. Le TJM est le taux journalier moyen du freelance. C’est le tarif auquel vous allez facturer votre client à la journée. Concrètement c’est votre chiffre d’affaires pour un jour travaillé. Ce chiffre s’indique toujours hors taxes. Avant de définir votre TJM, il est important de vous renseigner sur les tarifs pratiqués par les freelances opérant sur le même marché que vous, de manière à pouvoir vous situer par rapport à votre marché. Mais il est intéressant aussi de consulter les missions proposées par les entreprises De sorte à avoir une idée des prix pratiqués dans votre secteur d’activité. Vous pouvez également demander conseil à des freelances plus expérimentés qui pourraient vous aider à définir votre prix selon votre profil.

Pour définir votre TJM vous devez vous situer par rapport à votre marché. Le TJM s’élabore en fonction de votre nombre d’années d’expérience et de votre degré d’expertise sur une technologie ou sur des méthodes spécifiques, de gestion de projet par exemple.

Vous devez avoir en tête que votre TJM n’est pas votre salaire. En effet celui-ci doit prendre en compte toutes les tâches qu’implique le statut de freelance (prospection, comptabilité, suivi du projet etc…) ainsi que les charges et un certain nombre de frais. Mais également les impôts, les cotisations sociales, les frais divers (Internet, banque, assurance, déplacements etc…). De plus les freelances n’ont pas de congés payés, vous devez donc les intégrer à votre tarif. Le nombre de jours que vous souhaitez travailler doit ainsi être pris en compte dans l’estimation de votre chiffre d’affaires.

Calculer son TJM

Découvrez ici : comment calculer votre TJM

De manière simplifiée, pour avoir un ordre d’idée de votre rémunération brute et nette, vous pouvez suivre l’exemple ci-dessous :

Exemple pour 1 mois travaillé (20 jours) :
– Rémunération brute : 500€ x 20 jours = 10.000€
– Rémunération nette : (500€ / 2) x 20 jours = 5.000€

Vous pouvez comparer vos revenus de freelances à ceux d’un salarié avec le simulateur de revenus freelancing vs salariat.

Le process pour trouver une mission

Chercher une mission

Le point le plus essentiel du freelancing au quotidien est le processus de recherche de missions de freelance. Une fois que vous êtes au clair avec les étapes précédentes, arrive l’étape du processus pour décrocher une mission de freelance. Pour trouver des missions de freelance vous pouvez faire appel à votre réseau professionnel et vous concentrer sur les offres disponibles sur les réseaux sociaux professionnels, notamment sur LinkedIn. Vous pouvez également rechercher des missions disponibles sur les plateformes de mise en relation de freelances et d’entreprises ou passer par une société de placement de consultants indépendants telle que Club Freelance. Vous pouvez également intégrer une ESN (Entreprises de Services du Numérique) qui vous permettra d’être envoyé en mission dans les directions informatiques des entreprises clientes de l’ESN.

Candidater à une mission

Dès lors que vous avez trouvé une mission dont les caractéristiques vous conviennent, il ne vous reste plus qu’à candidater. Pour ce faire préparer au mieux votre CV car il sera votre principal support pour vous mettre en avant auprès de votre client et illustrer votre expertise. Pour réaliser au mieux votre CV vous pouvez suivre nos conseils pour valoriser votre CV de freelance et faire attention aux erreurs à ne plus faire sur votre CV de freelance IT.

Si votre profil est retenu par le recruteur vous serez invité à passer un entretien. Lors de cette étape vous pourrez échanger avec votre client sur les modalités de la mission et ses perspectives. Voyez l’entretien comme un échange et n’hésitez pas à poser le maximum de questions.

Si votre profil a séduit le recruteur vous n’aurez plus qu’à contractualiser avec votre client avant de pouvoir démarrer votre nouvelle mission.

Vous souhaitez vous lancer en freelance mais vous avez de nombreuses questions ou vous ne savez pas comment vous y prendre ? Nous avons lancé un tout nouveau service d’accompagnement pour les professionnels tech & IT qui souhaitent devenir indépendants : Club Freelance by your side.

Si vous souhaitez vous inscrire, la démarche est simple : vous envoyez votre CV et vos coordonnées à l’adresse mail suivante : byyourside@club-freelance.com

Une fois cette étape validée, vous recevrez un email de la part de Coline Repolt ainsi qu’un lien vous donnant accès à un emploi du temps partagé pour prendre un rendez-vous.

Les créneaux seront le mardi de 18h à 19h, le mercredi de 12h à 14h et le jeudi de 18 à 19h.

Coline Repolt vous explique également comment bénéficier de notre service d’accompagnement juste ici.

Rejoindre la communauté Club Freelance
Partager l’article

Par L'équipe Club Freelance

Vous souhaitez contribuer au blog ? Contactez-nous !

Club Freelance

Nous accompagnons les meilleurs consultants IT et les entreprises les plus innovantes dans la réussite de leurs projets

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne manquer aucun article

Inscrivez-vous et recevez tous nos nouveaux articles

Envie de rejoindre le club ?


Ces entreprises ont accéléré sur leurs projets IT grâce à nos freelances