Gérer son argent quand on est freelance informatique

avatar

ParL'équipe Club Freelance

Publié le14 juillet 2021à09:00, mis à jour le12 octobre 2021à12:44

Gérer son argent quand on est freelance informatique cover

Gérer son argent quand on est freelance n’est pas toujours chose évidente. Le choix d’une banque, l’accès au prêt bancaire, l’application de la TVA, le choix du régime, l’imposition ou encore la comptabilité sont autant d’éléments à prendre en compte dans la gestion de son argent quand on est indépendant. Pour bien gérer son argent quand on est freelance, il est ainsi important de se renseigner sur ces différents points capitaux et primordiaux à la bonne activité du consultant indépendant. Banque pour freelance, impôts et fiscalité de freelance, gestion de la comptabilité et des revenus de freelance, découvrez dans notre dossier spécial comment gérer son argent quand on est freelance informatique.

🏦 Banque pour freelance

🧾Impôts et fiscalité de freelance

📈 Gérer sa comptabilité

💸 Gérer ses revenus de freelance

🏦 Gérer son argent quand on est freelance : banque pour freelance

▶️ Choisir sa banque

Si vous êtes auto-entrepreneurs vous êtes tenus de respecter certaines obligations. En effet depuis 2015, vous devez ouvrir un compte bancaire différent de votre compte personnel habituel et totalement dédié à l’exercice de votre activité professionnelle. L’objectif d’ouvrir un compte pour auto-entrepreneur spécialement dédié à votre activité professionnelle est de distinguer vos revenus professionnels de vos rentrées d’argent personnelles. Avoir un compte bancaire pour auto-entrepreneur permet également d’avoir une vision plus fidèle de sa trésorerie. Mais face à cette obligation d’avoir un compte pour auto-entrepreneur ; comment bien choisir une banque pour indépendant qui correspond à votre activité ?

Les auto-entrepreneurs ayant des revenus mensuels fluctuant, certaines banques sont réticentes face à ce type de profil. C’est pourquoi il est important de commencer par faire la distinction entre les banques acceptant des revenus variables et celles qui réclament obligatoirement un revenu mensuel fixe minimum. Les banques en ligne sont particulièrement intéressantes pour les auto-entrepreneurs. En effet, elles sont généralement moins chères et imposent moins de contraintes horaires que les banques traditionnelles. On peut ainsi définir une bonne banque pour auto-entrepreneur comme étant avec des frais peu ; voire pas ; élevés et des offres adaptées aux besoins du mode de travail des auto-entrepreneurs.

Selon que votre activité d’auto-entrepreneur compose votre seul revenu ou qu’elle vienne en supplément d’un poste fixe, le choix de votre banque ne sera pas le même. Pour savoir quelle banque conviendrait le mieux à votre situation, découvrez notre article Compte bancaire pour auto-entrepreneur : quelle banque choisir ?

▶️ Accéder au prêt bancaire

Comment maximiser ses chances d’obtenir un crédit bancaire en freelance IT ? Accéder à un prêt bancaire pour auto-entrepreneur en tant que freelance informatique peut parfois s’avérer difficile. En tant qu’auto-entrepreneur, solliciter un prêt bancaire pour freelance informatique peut s’avérer être une nécessité pour financer un projet personnel, financer votre activité ou encore soigner votre trésorerie.

Obtenir un crédit lorsque l’on est freelance n’est pas une mince affaire. Et même en ayant des revenus confortables, les refus de financement sont très fréquents. De plus, les conditions d’obtentions sont difficiles à remplir et les délais de réponses souvent interminables. Or avec la popularité croissante du travail indépendant et l’augmentation du nombre de freelances, de nombreux acteurs tels que Mansa commencent à répondre aux problématiques spécifiques des freelances en facilitant l’accès au crédit bancaire pour auto-entrepreneurs.

Pour aider les freelances informatiques et faciliter leur accès au prêt bancaire avec Mansa, Club Freelance a noué un partenariat avec la plateforme Mansa. Cette nouvelle plateforme de prêt aux indépendants a développé un modèle bancaire adapté aux freelances et éloigné des modèles des banques traditionnelles. Le crédit de Mansa peut être utilisé à la fois pour des besoins personnels ou professionnels. De plus l’inscription se fait intégralement en ligne avec une première confirmation reçue directement après l’inscription et sans aucun frais de dossiers.

Grâce à notre partenariat avec Mansa, vous pouvez bénéficier d’un accès privilégié rapide et efficace à un prêt bancaire pour tous vos besoins ainsi qu’un suivi personnalisé.

Facilitez votre accès au prêt bancaire avec Mansa et Club Freelance : Comment bénéficier de cette offre privilégiée ? Nous vous envoyons immédiatement les détails et la marche à suivre par email.

ca m'intéresse

▶️ Bien gérer son argent quand on est freelance : simplifier la gestion de ses finances bancaires

En tant qu’indépendant, il est important de simplifier la gestion de ses finances de freelance pour bien gérer son argent. Or les solutions sur le marché ne sont pas toujours adaptées aux indépendants. Dans la plupart des cas, en tant que freelance, vous devez ouvrir un compte bancaire professionnel dédié à vos activités. Or les frais bancaires pour ce type de compte sont souvent élevés dans les banques traditionnelles. De plus, nombreux sont les freelances à avoir besoin d’une banque aux conditions flexibles. Une banque adaptée à une activité fluctuante, ainsi que des moyens de paiement qui répondent à leurs besoins.

Pour faciliter la gestion de ses finances au quotidien et bien gérer son argent quand on est freelance ; nombreux sont ceux qui se tournent vers les banques digitales. Ces derniers répondant parfaitement à leur besoins. Ainsi, des acteurs comme Qonto proposent désormais une alternative spécifique pour les freelances. L’objectif de cette néobanque 100% en ligne, est de simplifier et fluidifier la gestion financière des entreprises et des indépendants. L’offre de Qonto permet ainsi à tout indépendant de simplifier la gestion de ses finances de freelance. Club Freelance a ainsi noué un partenariat avec cet acteur innovant. Pour aider tout freelance dans la gestion de ses finances avec Qonto.

Grâce à notre partenariat ave Qonto vous pouvez bénéficier d’un avantage communauté de 6 mois offerts sur l’abonnement Qonto.

Simplifier la gestion de ses finances avec Qonto ; ou comment bien gérer son argent quand on est freelance : Comment bénéficier de cette offre privilégiée ? Nous vous envoyons immédiatement les détails et la marche à suivre par email.

ca m'intéresse

🧾 Impôts et fiscalité de freelance

▶️ Prélèvement forfaitaire libératoire pour freelance

En tant qu’autoentrepreneur vous avez un choix important à effectuer sur le plan fiscal. Vous devez en effet choisir, entre le régime normal à l’impôt sur le revenu (IR) et le prélèvement fiscal libératoire sous le régime micro-fiscal simplifié.

Si vous êtes micro-entrepreneur vous bénéficiez d’une fiscalité intéressante : taux d’imposition bas et revenus déclarables simplement. Le prélèvement forfaitaire libératoire pour freelance (PFL), aussi appelé versement libératoire de l’impôt sur le revenu micro-entrepreneur, permet aux micro-entrepreneur de s’acquitter de leurs impôts sur les revenus progressivement au cours de l’année. Ceci en fonction de leur chiffre d’affaires et au fur et à mesure qu’il déclare leurs recettes en cours d’exercice. Cette option de paiement de l’impôt sur le revenu auprès de l’Urssaf concerne uniquement les micro-entrepreneurs. Contrairement au régime normal (abattement fiscal de 34 % sur le CA), l’impôt de l’auto-entrepreneur au prélèvement forfaitaire libératoire pour indépendant est de 2,2 % sur le chiffre d’affaires total. 

Mais comment bien choisir entre prélèvement forfaitaire libératoire pour freelance​ et impôt sur le revenu ? Pour cela deux éléments majeurs sont à prendre en compte votre chiffre d’affaires ainsi que votre situation personnelle. Si le taux de versement libératoire est moins élevé que le taux d’imposition à l’impôt sur le revenu ; il sera sans doutes plus intéressant de choisir le prélèvement forfaitaire libératoire.

N’hésitez pas à consulter les conditions pour bénéficier du régime du versement libératoire.

▶️ Prélèvement à la source pour les freelances

Depuis le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source a été mis en place pour tous les contribuables. Cette nouveauté concerne tous les travailleurs indépendants, et notamment les freelances informatiques. Le prélèvement à la source pour les freelances informatiques vise la quasi-totalité des revenus. En tant que freelance, il faut payer l’impôt sur l’année en cours de manière mensuelle ou trimestrielle. En tant que freelance et une activité salariée en complément, l’impôt est prélevé à la source par l’employeur. Pour les revenus des indépendants, y compris les freelances, le prélèvement à la source pour les indépendants prend la forme d’un règlement par acomptes. Le prélèvement à la source pour auto-entrepreneurs a ensuite lieu mensuellement ou trimestriellement, selon le choix du contribuable. En en cas de variation de revenus il est possible de demander la modulation des acomptes sur www.impots.gouv.fr.

Découvrez notre mode d’emploi prélèvement à la source pour les freelances pour en savoir plus.

▶️ Les échéances fiscales et sociales des freelances dans l’année

Il existe un certain nombre d’échéances fiscales et sociales pour les freelances au cours de l’année. Parmi les dates clés dans la vie d’un freelance informatique, les acomptes d’impôt sur les sociétés, la déclaration de revenus, les échéances pour les micro-entreprises etc.  

Échéances sociales pour les freelances

Concernant les échéances sociales obligatoires pour les freelances, au début de chaque année, l’Urssaf contacte les travailleurs indépendants pour leur envoyer un échéancier de paiement qui est composé de trois axes : 

  • Le recalcul des cotisations provisoires de l’année N sur la base des revenus N-1 
  • La régularisation des cotisations de l’année N-1 
  • Le montant provisoire des cotisations de l’année N 

C’est en fonction de l’option de prélèvement choisie (mensuelle ou trimestrielle) que vont dépendre les échéances auxquelles sont soumis les freelances. Pour un paiement mensuel, le prélèvement a lieu tous les mois. Soit le 5 de chaque mois, soit le 20 de chaque mois. Pour un paiement trimestriel, le prélèvement a lieu quatre fois dans l’année. Le 5 février, le 5 mai, le 5 août et le 5 novembre. La déclaration sociale des Indépendants est envoyée en mai. Ainsi s’il y a une régularisation à payer, elle se fait lors du deuxième semestre.

Échéances fiscales pour les freelances

Concernant les échéances fiscales importantes dans l’année pour les freelances on peut compter les échéances fiscales pour l’impôt sur les sociétés, il faut payer 4 acomptes d’IS : le 15 mars – 15 juin – 15 septembre – 15 décembre. On peut également compter les échéances fiscales du régime micro-entreprise qui sont soit mensuelle ou trimestrielle. Il y a également les échéances fiscales de l’impôt sur le revenu qui s’effectue annuellement. Ceci en fonction du numéro de département dans lequel se trouve le freelance. Les dates-limites par département pour 2021 sont à consulter ici.

declaration-dates-2021

Parmi les échéances fiscales, on peut aussi compter les échéances fiscales de la cotisation foncière des entreprises (CFE) qui est une cotisation devant être payée par les sociétés qui exercent une activité professionnelle non salariée. Il est possible d’opter pour le prélèvement à l’échéance (le 15/12) ou de mensualiser (souscrire à cette option avant le 30/06).  

Enfin on peut compter les échéances fiscales de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE). Que les freelances payent si leur chiffre d’affaires est supérieur à 500 000€ hors taxes. La CVAE est à télédéclarer et télépayer le 1er mai de chaque année.  

Tableau récapitulatif des échéances fiscales et sociales des freelances IT :
Tableau récapitulatif des échéances fiscales et sociales des freelances IT

▶️ Les règles encadrant la TVA pour les auto-entrepreneurs

Au-delà d’un certain montant, l’auto-entrepreneur doit facturer la TVA à ses clients. La TVA (ou taxe sur la valeur ajoutée) est un impôt indirect sur la consommation. Le principe est que l’entreprise facture la TVA à son client et la reverse ensuite au service des impôts.

Tous les auto-entrepreneurs bénéficient d’un régime fiscal particulier leur permettant d’être en franchise de TVA jusqu’aux seuils de CA fixés au début de l’année 2021 :

  • 34 400 € pour les activités de services
  • 85 800 € pour les activités d’achat-vente

Pour en savoir plus su les modalités de la TVA pour les freelances, découvrez notre article : les règles encadrant la TVA pour les auto-entrepreneurs.

▶️ Régime fiscal auto-entrepreneur​

En tant que freelance informatique il est important d’opter pour le régime fiscal auto-entrepreneur qui correspond à sa situation. Le régime fiscal freelance est en fonction du statut juridique choisi. On peut compter le régime réel à l’impôt sur le revenu qui est l’imposition de base, pour ceux qui n’ont pas choisi le régime fiscal de la micro-entreprise. Les freelances soumis à ce régime fiscal doivent déclarer le résultat annuel de leur entreprise. Le régime de l’impôt sur les sociétés concernera les consultants indépendants optant pour l’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée). En tant que freelance informatique, il est aussi possible d’opter pour le régime simplifié de la micro-entreprise. La condition est que le montant des recettes annuelles ne dépasse pas le plafond du régime micro-entreprise. Celui-ci est équivalent à :

  • 170 000 € pour les activités commerciales
  • 70 000 € pour les activités de prestation de services

Dans le régime de la micro-entreprise, il est possible sous conditions, d’opter pour le versement libératoire d’impôt sur le revenu pour auto-entrepreneur. Dans tous les cas, le régime fiscal auto-entrepreneur dont un freelance dépend est pour beaucoup en fonction du statut juridique choisi.

📈 Gérer sa comptabilité

▶️ La comptabilité d’un travailleur indépendant

En tant que freelance informatique, la gestion de l’administratif fait partie intégrante du quotidien. Ainsi la comptabilité d’un freelance fait partie des obligations “administratives”. Et il est important de savoir quelles sont vos obligations comptables si vous êtes consultant informatique en auto-entrepreneur. Le statut juridique choisi pour votre activité de freelance (entreprise individuelle, société (EURL, SASU), portage salarial…) n’impactera pas votre comptabilité de la même manière.

Les obligations comptables des travailleurs indépendants dépendent de plusieurs éléments dont le statut du freelance. Micro-entrepreneur, indépendant en portage salarial, freelance en profession libérale, les règles peuvent varier en fonction des différents statuts existants.

Les freelances qui n’ont pas opté pour la micro-entreprise dépendent du régime réel d’imposition. C’est-à-dire le régime réel simplifié ou le régime réel classique. Les obligations sont importantes en termes de comptabilité. Les freelances imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), doivent tenir une comptabilité de créances et de dettes, autrement appelée comptabilité d’engagement. Ceux, imposés dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC), doivent quant à eux tenir une comptabilité de trésorerie.

Les freelances ayant le statut d’auto-entrepreneur, ont des obligations comptables très simples et légères en pratique. Ce sont les même que pour un freelance ayant une profession libérale sous le régime fiscal de la micro-entreprise. Ils doivent en pratique tenir un livre-journal reprenant l’ensemble de leurs recettes en détail. Ainsi que conserver toutes leurs factures et les divers justificatifs. Les freelances en portage salarial ont eux pour avantage que la société de portage salarial gère directement leur comptabilité.

Ainsi, à part si vous êtes en portage salarial, vous aurez à tenir une comptabilité d’auto-entrepreneur annuelle. Pour ceci, vous pouvez soit tenir votre comptabilité seul, soit faire appel à un expert-comptable.

Si vous en avez les compétences, et du temps, vous pouvez faire votre comptabilité vous-même, soit sur papier, soit à l’aide d’un logiciel. Mais compte tenu des risques d’erreurs il est parfois plus judicieux de faire appel à un expert-comptable. Il est possible de choisir un expert-comptable “traditionnel” ou un expert-comptable en ligne.

▶️ Astuce pour gérer sa comptabilité de freelance

Vous pouvez cependant gérer vous même votre comptabilité de freelance grâce aux nombreux outils de comptabilité de freelance disponibles. Ces outils de comptabilité permettent aux freelances de mieux gérer leur comptabilité et de façon autonome. Parmi eux on peut compter freelancer-app.fr, ZEFYR, Robotcompta, Mon AE, SELLSY… Découvrez ces 5 bons outils de comptabilité de freelance présentés par Dominique Dufour.

Grâce à notre partenariat avec L-Expert-comptable.com, vous pouvez bénéficier d’une offre préférentielle pour gérer votre comptabilité en ligne. Il s’agit d’un cabinet comptable en ligne offrant un service de gestion de comptabilité 100% en ligne et sans engagement. Ils sont de plus l’un des seuls acteurs à proposer un service complet. Allant du conseil à l’immatriculation clé en main de la société. L-Expert-comptable.com propose aussi des articles pour aider les freelances à se lancer en freelancing et à gérer leur société.

Partenariat Club Freelance & L-Expert-comptable.com, gérer votre comptabilité en ligne avec L-Expert-comptable.com : Comment bénéficier de cette offre privilégiée ? Nous vous envoyons immédiatement les détails et la marche à suivre par email.

Partenariat Club Freelance & L-Expert-comptable.com

💸 Gérer ses revenus de freelance

Si vous êtes auto-entrepreneur, le chiffre d’affaires est par définition variable. Découvrez les conseils de Club Freelance pour gérer ses revenus irréguliers de ​freelance au fil de l’année.

Gérer son argent quand on est freelance n’est pas toujours chose évidente. D’autant plus quand les revenus sont variables d’un mois à l’autre. Pour gérer ses revenus irréguliers d’auto-entrepreneur il est important de modifiez son mode de raisonnement, et de ne pas raisonner comme un salarié en entreprise mais bien comme un entrepreneur. Il est également important de gérer ses revenus irréguliers en gérant son épargne. Ceci pour anticiper les dépenses prévues et imprévues. Tout comme il est important de placer de l’argent de côté tout au long de l’année. Ces conseils vous aideront ainsi à bien gérer vos revenus irréguliers d’indépendant.

Pour en savoir plus concernant vos revenus de freelance et combien vous gagnerez réellement en fin de mois, lisez cet article.

En tant que freelance, il est fréquent de faire face au problème des factures impayées. Lorsque les délais de paiements sont longs cela peut entrainer des répercussions sur votre activité, c’est pourquoi il est important de ne pas laisser trainer la situation. Vous devez réagir rapidement en commençant par relancer votre client. Si malgré les différentes relances, le client refuse toujours de payer sa facture, vous pouvez alors lui adresser une lettre de mise en demeure. Dans le cas où votre mise en demeure reste sans réponse, vous pourrez agir en justice en exerçant une procédure de recouvrement judiciaire. Pour en savoir plus, découvrez notre article : gérer les impayés quand on est freelance.

Rejoindre la meilleure communauté Tech & IT
Partager l’article

Par L'équipe Club Freelance

Vous souhaitez contribuer au blog ? Contactez-nous !

Club Freelance

Nous accompagnons les meilleurs consultants IT et les entreprises les plus innovantes dans la réussite de leurs projets

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne manquer aucun article

Inscrivez-vous et recevez tous nos nouveaux articles

Envie de rejoindre le club ?


Ces entreprises ont accéléré sur leurs projets IT grâce à nos freelances