Être freelance informatique : tout ce qu’il faut savoir

avatar

ParL'équipe Club Freelance

Publié le09 juin 2021à09:00, mis à jour le09 septembre 2021à11:48

Être freelance informatique : tout ce qu’il faut savoir cover

Être freelance informatique : Qu’est-ce que le travail en freelance ?

Être un freelance informatique, c’est être une personne qui exerce une activité professionnelle avec la qualité de travailleur indépendant. À la différence des salariés qui sont en CDD ou CDI, le freelance n’a pas de contrat à long terme. En effet, son activité professionnelle s’effectue sous forme de missions qui sont facturées à ses clients. De plus, à la différence d’un salarié, il n’y a aucun lien de subordination entre le travailleur indépendant et la société cliente.

Quels sont les avantages du travail en freelance ?

La plupart des consultants indépendants avec qui nous travaillons régulièrement estiment qu’un des avantages majeurs à travailler en tant que freelance est le fait d’avoir plus de liberté qu’en étant salarié. Les consultants peuvent en effet choisir aisément leurs missions, sur quels projets ils souhaitent travailler et avec quels clients. Le statut de travailleur indépendant leur offre également une pleine autonomie en ce qui concerne l’organisation de leur travail.

Pour nos consultants indépendants, la rémunération est également un avantage de poids. En effet, généralement défini au cas par cas, le revenu d’un freelance ; exprimé en taux journalier moyen (tjm) ; est souvent bien supérieur à celui d’un salarié.

Le troisième avantage à être freelance est que ce statut permet de devenir un vrai entrepreneur ou chef d’entreprise. En effet, beaucoup de freelance utilisent leur expérience de consultant indépendant pour se créer un réseau professionnel et un portefeuille client. Cela leur permet ensuite de monter des sociétés avec des salariés (éditeur de solutions, agence de placements, cabinet d’audit ou conseil). Travailler en tant que freelance les aide à devenir des entrepreneurs.

Quels sont les inconvénients du travail en freelance ?

L’un des inconvénients à être freelance informatique concerne la gestion de l’activité. Celle-ci doit en effet être assurée par le freelance lui-même, sans qu’il soit nécessairement qualifié sur ce domaine. Ainsi, cela comprend la gestion commerciale et le marketing ; la gestion administrative (légales et juridiques) ; la gestion comptable (facturation) et la gestion de carrière. Pour être en mesure d’assurer toutes ces démarches, le freelance doit souvent se former pour obtenir une qualification sur tous ces points de sorte à assurer une prestation impeccable.

Aujourd’hui, il est également possible pour le freelance de faire appel aux services d’un spécialiste extérieur à son secteur d’activité. Mais il devra assumer le coût engendré par de telles prestations de service. Les freelances peuvent par exemple faire appel à L-Expert-Comptable pour gérer toute leur comptabilité ; Freebe.me pour automatiser toutes leurs tâches administratives ; ou encore Legalstart pour obtenir un accompagnement juridique personnalisé sur tous les aspects de leur activité.

Pour en savoir plus sur nos partenaires qui peuvent faciliter votre vie de consultant indépendants cliquez ici.

Être freelance informatique : nos partenaires

Les freelances doivent également faire face à des revenus instables, les tjm étant généralement définis au cas par cas selon les missions et les clients et les périodes d’inter-contrats étant des périodes sans entrées d’argent. Il peut également être difficile de trouver de nouvelles missions et les freelances peuvent éventuellement venir à manquer de travail entre deux missions.

C’est pour cela que chez Club Freelance nous leur apportons un accompagnement personnalisé pour les aider à trouver et décrocher les meilleures missions selon leurs attentes.

Quelles sont les obligations d’un freelance ?

Pour effectuer des missions chez un client, le freelance doit respecter certaines obligations.

  • S’être créé un statut auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) et avoir choisi un régime fiscal et social
  • Posséder un numéro de SIRET valable
  • Avoir souscrit à une protection sociale auprès de la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI), avoir une assurance Responsabilité Civile Professionnelle
  • Déclarer ses revenus auprès de l’URSSAF
  • Respecter une obligation de moyen (c’est-à-dire s’engager à mettre en œuvre tous les moyens à disposition pour la réussite de la mission qui lui a été confiée)
  • Travailler sous un contrat de prestation de services

Quel est le statut du travailleur en freelance ?

Il existe différents statuts juridiques relatifs au travail en freelance. Découvrez quel statut conviendrait le mieux à votre activité de freelance :

Le statut auto-entrepreneur

Ce statut est entré en vigueur en 2009, et s’adresse aux personnes déclarées en tant qu’entrepreneur individuel. Ainsi, on parle de micro-entrepreneur ou micro-entreprise et ce régime est particulièrement intéressant pour les freelances.

L’entreprise individuelle

Créer une Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL) permet également de travailler en tant que freelance. Ainsi, on parle du statut juridique EIRL. En créant sont EIRL, l’auto-entrepreneur doit diviser son patrimoine en deux parties (patrimoine personnel et patrimoine professionnel). Le patrimoine professionnel, appelé patrimoine d’affectation, correspond à celui connu des créanciers et sert de garantie.

La société unipersonnelle

Pour travailler en tant que freelance il est aussi possible de créer une société unipersonnelle, sous la forme d’une société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) ou d’une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL).

Le portage salarial

Le régime du portage salarial est défini par l’ordonnance n°2015-380 du 2 avril 2015. Il s’agit d’une relation contractuelle tripartite entre la société de portage salarial, le porté ou salarié et la société cliente. Ainsi, en choisissant le portage salarial, le consultant indépendant délègue toutes les formalités juridiques, administratives et l’enregistrement comptable des prestations de service à la société de portage salarial. Le portage salarial permet au freelance de faire un compromis entre liberté et sécurité du salariat.

Être freelance informatique : le portage salarial

Pour en savoir plus sur nos partenaires de portage salarial cliquez ici.

Être freelance informatique : nos partenaires en portage salarial

Quelles sont les qualités nécessaires pour être freelance informatique ?

Avant de se lancer en freelance, il est généralement conseillé d’avoir au préalable une solide expérience professionnelle dans son secteur d’activité. En effet, les freelances sont considérés comme des experts de leur domaine. Et cette expertise s’acquiert dans la plupart des cas durant leurs années de travail en entreprise.

Une autre qualité capitale pour être freelance est la capacité à savoir se vendre. En effet le freelance doit trouver lui-même ses clients et ses prochaines missions. Ce qui implique d’être en mesure de définir son offre commerciale pour proposer un réel service à ses prospects et de faire sa propre publicité pour se donner de la visibilité.

Le freelance doit également avoir une certaine maturité professionnelle et un grand professionnalisme. Ceci pour être en mesure de composer avec différents clients et toujours montrer la meilleure image de lui-même. Quelle que soit l’attitude des clients en face de lui.

Enfin le freelance doit savoir travailler en parfaite autonomie. Ceci à la fois pour effectuer ses missions mais également pour gérer l’ensemble de son activité. Le travail d’un freelance est beaucoup plus solitaire que le travail d’un salarié. Il faut avoir cette notion en tête avant de devenir freelance informatique.

Être freelance informatique : top des qualités nécessaires

Mais alors, être freelance informatique, c’est quoi ?

Les freelances informatiques sont des travailleurs indépendants spécialisés dans les domaines qui touchent à l’IT, la tech, la data, la cybersécurité et bien d’autres. Ainsi, les missions d’un freelance informatique peuvent êtres diverses et variées. Mais aussi toucher à différents domaines tels que l’intégration logicielle, les bases de données, le web. Egalement la sécurité réseau, le développement, l’intelligence artificielle… On retrouve ainsi par exemple des consultants indépendants en qualité de développeur front-End, d’expert CRM. Mais aussi de chef de Projet AMOA, de consultant SAP FICO, d’Ingénieur Big Data, d’Expert en Cybersécurité. Ou encore de développeur Full stack Java/Angular etc.

Être freelance informatique : les domaines de compétences

Les freelances informatiques ont aujourd’hui la côte et font partie des professions freelances incontournables. Ils travaillent auprès des grandes et petites entreprises et plus particulièrement des départements informatiques des entreprises. Ils peuvent ainsi proposer leurs services pour des petites structures, être consultant pour une entreprise ou être un renfort pour un projet informatique ponctuel.

Vous souhaitez vous lancer en freelance mais vous avez de nombreuses questions ou vous ne savez pas comment vous y prendre ? Nous avons lancé un tout nouveau service d’accompagnement pour les professionnels tech & IT qui souhaitent devenir indépendants : Club Freelance By your side. Coline Repolt vous explique comment bénéficier de notre service d’accompagnement juste ici.

Rejoindre la communauté Club Freelance
Partager l’article

Par L'équipe Club Freelance

Vous souhaitez contribuer au blog ? Contactez-nous !

Club Freelance

Nous accompagnons les meilleurs consultants IT et les entreprises les plus innovantes dans la réussite de leurs projets

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne manquer aucun article

Inscrivez-vous et recevez tous nos nouveaux articles

Envie de rejoindre le club ?


Ces entreprises ont accéléré sur leurs projets IT grâce à nos freelances