Devenir freelance informatique

avatar

ParL'équipe Club Freelance

Publié le26 mai 2021à10:02, mis à jour le10 juin 2021à11:22

Devenir freelance informatique cover

Que vous soyez à la recherche d’un emploi dans l’IT, que vous soyez en CDI sur un poste tech ou que veniez tout juste de finir vos études dans l’informatique, vous pouvez à tout moment vous lancer en tant que freelance et devenir freelance informatique.

Un freelance est une personne qui exerce une activité professionnelle en qualité de travailleur indépendant. En 2019, en France, on comptait entre 700 000 et 830 000 travailleurs indépendants dans l‘IT. Dont 50 000 personnes nouvellement devenues freelance.

Aujourd’hui la grande majorité des entreprises fait appel à des consultants indépendants et il est possible de trouver des missions dans tous les secteurs d’activité. Vous pouvez par exemple trouver des missions de Développeur freelance iOS, de Consultant SAP FICO, d’Administrateur SAP. Mais également de Consultant technique Salesforce, d’architecte solution, ou encore de Développeur Full Stack Javascript.

Le statut de freelance séduit de plus en plus de travailleurs, qui ne sont plus pleinement satisfaits par le salariat. Devenir freelance informatique est ainsi le rêve de nombreuses personnes. Ceci notamment en raison des nombreux avantages de ce statut et de la liberté et de l’indépendance qu’il apporte.  

Nous vous proposons de faire le point sur tous les aspects à prendre en compte pour vous lancer dans une activité de consultant indépendant dans l’IT. Découvrez ainsi dans notre article comment devenir freelance informatique.

💡 Se poser les bonnes questions pour devenir freelance informatique

Devenir freelance informatique

De plus en plus de personnes souhaitent aujourd’hui se lancer en freelance. Or cette volonté se heurte souvent à la dureté de la réalité. Ainsi, avant de se lancer dans des démarches pour devenir consultant indépendant il est essentiel de réfléchir avant de se lancer en freelance. En effet il faut avoir en tête quelles sont les bonnes questions à se poser avant de se lancer en freelance, afin d’être parfaitement préparé. Vous en conviendrez : il s’agit d’une meilleure stratégie plutôt que de se lancer dans l’inconnu. 

Parmi les questions pour se lancer en freelance et devenir freelance informatique, il est important par exemple de vous demander quelles sont les véritables raisons de votre désir de devenir freelance informatique. Mais également quelles sont vos motivations profondes… 

Avant de vous lancer dans le freelancing, il est également recommandé que vous fassiez le point sur vos qualités de freelance. Mais aussi sur vos axes d’amélioration c’est à dire vos points forts et vos faiblesses. Se poser cette question est indispensable et vous évitera de commettre de nombreuses erreurs de débutant dans votre nouvelle activité. 

Parmi les questions pour débuter en freelance, vous devez également avoir une réflexion sur l’offre et le public cible autour de votre domaine d’expertise. Vous devez faire de votre expertise votre marque de fabrique. Vous devez aussi rentrer dans une case pour vous faire connaître. Mais également vous démarquer de vos concurrents, afin de ne pas vous fondre dans la masse. Enfin vous devez réfléchir au choix de votre statut d’indépendant. Puis vous devrez faire le point sur les différentes formalités associées à celui-ci. Car il existe différentes formes juridiques et autant de manières différentes de gérer votre activité. 

Si vous avez envie d’en savoir plus découvrez les 4 raisons de se lancer en freelance

Etes-vous fait pour devenir freelance informatique ? 

Devenir freelance informatique

Parmi les nombreuses questions que vous pouvez vous poser lorsque vous souhaitez démarrer une activité de consultant indépendant, la plus simple qui puisse vous venir à l’esprit est la suivante : Suis-je vraiment fait pour être freelance ?  

En effet à première vue, le statut de freelance IT a tout pour plaire : liberté, flexibilité, choix de ses projets… Les consultants indépendants dans l’informatique ou la technologie font souvent rêver leurs homologues salariés. Ceci en raison des nombreux avantages que leur offre le statut de freelance.  

Cependant, le statut d’indépendant comporte aussi ses inconvénients. Quitter le salariat pour se lancer dans une activité de consultant indépendant implique de renoncer à une sécurité économique. Mais de renoncer également à une protection sociale précieuses. De plus ce statut demande un investissement à toute épreuve qui peut générer beaucoup de stress et de frustration. Le statut de freelance peut ainsi ne pas correspondre à tous les professionnels IT. Il est ainsi important de ne pas trop idéaliser le statut de consultant indépendant. Mais comment savoir si on est fait pour être freelance ? 

Pour savoir si vous êtes vraiment fait pour être freelance dans l’IT il est ainsi important que vous possédiez les compétences de freelance et les qualités de freelance. C’est-à-dire des compétences techniques solides, que vous fassiez preuve d’une grande intelligence relationnelle et émotionnelle et que vous ayez un fort esprit entrepreneurial. Si vous vous reconnaissez dans cette description et que vous souhaitez vous lancer, alors n’hésitez plus !

Vous pouvez par ailleurs vous faire accompagner par un partenaire spécialisé. Club Freelance vous aide à trouver des missions et à valoriser votre profil auprès des entreprises. 

Comment devenir freelance informatique ?

Devenir freelance informatique

Les étapes pour devenir freelance informatique

Vous vous êtes posé les bonnes questions et vous êtes convaincus que vous êtes fait pour devenir freelance ? Désormais vous pouvez entreprendre les étapes pour devenir freelance et ainsi vous lancer dans l’aventure du travail en indépendant.  

  • Que faire pour travailler en freelance ? Parmi les principales étapes, il y a toute une partie de réflexion sur l’offre et la nature des services que vous souhaitez proposer. Il est important de confronter vos idées à la réalité du marché et de la concurrence dans votre domaine d’expertise ainsi qu’à votre clientèle cible.  
  • La seconde étape clé est d’établir un Business Model pour votre future activité de freelance informatique. Ce Business Model freelance vous donnera une vision objective sur l’ensemble de votre projet, notamment d’un point de vue économique et sur la viabilité de celui-ci.  
  • Enfin, il est capital de choisir le bon statut juridique d’indépendant pour votre activité. De plus il est utile parmi ces étapes d’ouvrir un compte bancaire dédié séparé de votre compte personnel. Aujourd’hui, de nombreux acteurs bancaires proposent des solutions adaptées aux freelances. Comme notre partenaire Qonto, qui vous explique dans quelle mesure le compte bancaire professionnel est obligatoire pour les freelances. 

Comment démarrer en freelance

Vous avez globalement désormais une bonne vision des étapes à suivre pour vous lancer dans une activité de consultant indépendant dans l’informatique. Cependant, vous ne savez pas vraiment par où commencer pour démarrer en freelance ? Pas de panique nous vous aidons à y voir plus clair avec notre Kit de démarrage freelance : Comment démarrer en freelance ?

Ce kit vous permettra de visualiser clairement tout ce qu’il faut savoir pour réussir son lancement en tant que freelance. Que ce soit du choix de son statut à la prospection de clients. Le choix de la forme juridique est certes un premier pas vers la vie de freelance mais vous verrez qu’il n’est pas le seul.

Quels sont les frais à prévoir pour devenir freelance informatique ? 

Vous savez désormais pourquoi et comment débuter une activité de travailleur indépendant dans l’IT. Cependant une question n’a pas été abordée et est pourtant capitale lorsque vous vous lancez : quels sont tous les frais à prévoir pour devenir freelance ? Et tout simplement pour devenir freelance, combien ça coûte ? En effet cette question est pertinente puisqu’il est important de prendre en compte toutes les dépenses avant de vous lancer. Car devenir freelance ne s’improvise pas.

En effet les frais d’un freelance peuvent être conséquents. C’est pourquoi il est important que vous recueilliez le maximum d’informations sur le sujet. Car l’aspect financier est un élément à ne pas négliger surtout quand on veut devenir freelance.  

Devenir freelance informatique

Effectivement, de nombreuses dépenses pour être freelance sont à prendre en compte dès le début de votre démarche. Car se mettre à son compte n’est pas gratuit et il convient de prendre en compte certaines dépenses incontournables. Parmi les frais à prévoir pour devenir freelance, vous devez compter les frais au commencement de votre activité. Notamment lorsque vous créez une entreprise de travailleur indépendant. Vous devez prévoir un budget associé à votre statut d’indépendant.

Vous devez également compter les frais liés à l’achat de matériel nécessaire pour l’exercice de votre nouvelle activité de freelance. Ces investissements matériels sont en effet indispensables pour vous permettre de démarrer sereinement votre activité.  

Quand on souhaite devenir freelance il y a également des frais de gestion à prévoir tels que différentes dépenses annexes qui doivent s’intégrer naturellement dans le calcul de votre budget de lancement d’activité. Vous pouvez compter le forfait téléphonique, les coûts en électricité, la création d’un compte bancaire, la location d’un local et/ou d’une boîte à lettres…

De plus vous devez prévoir les frais à venir après les premiers mois de freelancing. Il n’est pas rare pour un freelance de faire face à des revenus irréguliers et de ne pas percevoir un chiffre d’affaires au début. Cependant vous devrez trouver une solution pour payer vos factures les premiers mois. Sans oublier les impôts et les taxes, telles que les cotisations sociales freelance, les cotisations foncières d’entreprise freelance. Notez que les cotisations sociales sont moins élevées si vous bénéficiez de l’ACCRE (aide aux chômeurs, créateurs et repreneurs d’entreprise). Prenez également en compte la mutuelle freelance et l’assurance freelance etc. Gardez en tête que tous ces frais doivent bien être pris en compte dans votre budget freelance.

Pour en savoir plus, notre partenaire L-Expert-Comptable.com vous explique quelle mutuelle choisir pour un Freelance.

Guide pour auto-entrepreneur 

En tant que freelance vous pouvez choisir le statut d’auto-entrepreneur. Avec une hausse potentielle de 280 000 nouveaux micro-auto-entrepreneurs en 2018, le régime simplifié de la micro-entreprise séduit de plus en plus. Découvrez notre guide pour auto-entrepreneurs.

Devenir freelance informatique

Bien que l’auto-entrepreneur doit respecter des formalités allégées, en tant qu’auto-entrepreneur vous avez l’obligation d’avoir un compte bancaire freelance spécialement dédié à votre activité professionnelle et séparé de votre compte personnel où vous y effectuerez l’ensemble des transactions financières en lien avec votre micro-entreprise. Cependant, vous n’êtes pas obligé d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Il vous suffit d’ouvrir un compte courant à votre nom, à condition qu’il soit dédié à votre activité professionnel d’auto-entrepreneur. Si votre activité ne nécessite pas une gestion particulièrement poussée, un simple compte courant suffit amplement.  

Pour de nombreuses raisons il est également possible que vous souhaitiez changer de statut juridique en cours d’activité entrepreneuriale. Que ce soit pour faire évoluer votre activité ou bien parce que vous avez atteint le plafond de revenus, un changement peut être nécessaire, voire indispensable. Vous pourrez décider de rester en entreprise individuelle ou bien que de créer une société (SAS, SARL, EURL…).  

Vous vous demandez également quels sont vos droits à la retraite en tant qu’indépendant ? Il est important de noter que les micro-entrepreneurs sont tous rattachés directement au régime général de la sécurité sociale. C’est cet organisme qui gère les retraites versées aux travailleurs indépendants, toutes branches confondues. A l’instar des autres travailleurs indépendants, les auto-entrepreneurs jouissent d’une couverture sociale. A ce titre, ils cotisent pour la retraite de base ou retraite complémentaire. Vous pouvez aussi vous appuyer sur le contrat retraite Madelin qui permet aux travailleurs non salariés de palier les faibles revenus perçus au moment de leur retraite. 

De plus tous les auto-entrepreneurs doivent déclarer annuellement leur chiffre d’affaires aux impôts au moment de la déclaration d’impôt, en plus de leurs déclarations régulières à l’URSSAF.  

Pour en savoir plus sur les obligations des auto-entrepreneurs, découvrez la réponse apportée par notre partenaire LegalStart.fr.   

Bien démarrer son activité de freelance informatique

Il est toujours bon, lorsque l’on débute une nouvelle activité professionnelle, de ne pas foncer tête baissée face aux nouvelles opportunités. Découvrez les conseils d’expert de Thomas Delfort, CEO de Club Freelance, pour bien démarrer son activité de Freelance.

Devenir freelance informatique

1er conseil

Le premier conseil de Thomas Delfort est que lorsque vous démarrez votre activité de freelance il est important de bien vous entourer sur les questions Juridiques et comptables, et donc de vous appuyer sur l’expertise d’un professionnel (avocat, expert-comptable) pour bien déterminer la meilleure option. Les revenus des Freelances étant variables, il est également primordial d’être soutenu par un banquier qui comprend ce que vous faites et vos problématiques.  

2ème conseil

Conseil pour devenir freelance, numéro 2 : lorsque vous démarrez votre carrière de Freelance, choisissez bien vos premiers contrats et n’acceptez pas n’importe quoi. Pour ce faire, Club Freelance peut vous aider en vous proposant des missions à forte valeur ajoutée, qui correspondent à vos compétences. Pensez à vous créer un compte pour bénéficier de nos services.  

3ème conseil

Le troisième conseil pour démarrer son activité de freelance est de bien définir son rythme de travail. Ce point concerne essentiellement les freelances qui travaillent en télétravail. Définissez un cadre de travail et essayez de vous y tenir.  

4ème conseil

Le conseil numéro 4 est de rester vigilant quant aux évolutions du marché. Il est important que vous restiez au contact du marché de demain pour vous y former. Renseignez-vous sur les langages et technologies pour lesquels on recrute et essayez de vous diriger vers des projets qui vous permettront de monter en compétence.  

5ème conseil :

Enfin le dernier conseil pour démarrer son activité de freelance est de vous tenir à une éthique irréprochable

Le marché du freelancing reste malgré tout un petit monde et être freelance c’est avant tout honorer un contrat entre deux sociétés.

Thomas Delfort CEO de Club Freelance

Les nouvelles voyagent très vite et vous pouvez facilement mettre un frein à votre carrière en laissant une mauvaise image de vous. 

Tendances et enjeux du métier de consultant informatique 

Vous avez désormais toutes les clés en main pour démarrer en freelance informatique. Il est cependant important que vous ayez conscience de la hausse des freelances IT sur le marché du travail. Pourquoi devenir freelance ? Tout simplement parce que les consultants en informatique connaissent actuellement une popularité sans précédent. Et qu’il y a également toujours plus de freelance IT en France. Convoités de toutes parts par des entreprises en quête d’expertise, ils profitent d’une rémunération en hausse et de nouveaux statuts mieux adaptés à leurs besoins, à l’image du portage salarial.  

Selon différentes analyses, le nombre de freelances aurait en effet augmenté de 120% sur les dix dernières années.

Laurent Delattre – IT for Business

Actuellement le consultant IT est un profil qui a le vent en poupe. Effectivement un nombre croissant d’entreprises font le choix de se tourner vers des expertises extérieures dans le but de gérer les problématiques liées aux domaines de l’informatique et du numérique. Les enjeux du freelance IT et les tendances du freelance informatique sont donc nombreux.  

Un autre constat particulièrement révélateur s’impose : les toutes puissantes ESN (entreprise de services du numérique) cèdent peu à peu leur place aux équipes exclusivement composées de freelances aux compétences complémentaires.  

En observant les différents baromètres relatifs au secteur informatique, il est assez aisé de dégager certaines tendances assez intéressantes. Ainsi, parmi les tendances des métiers IT, les métiers liés à la data, aux infrastructures, aux ERP et à la sécurité sont ceux qui tirent le plus leur épingle du jeu. Parmi les meilleurs métiers IT, les Data Scientists et les Experts en cybersécurité sont les profils le plus recherchés, mais aussi les mieux payés.  

Le portage salarial, statut à la croisée entre l’entrepreneuriat et le salariat classique, permet enfin au consultant informatique de profiter des avantages du statut de salarié tout en conservant son autonomie. Autrefois quasiment inconnue, cette solution est aujourd’hui adoptée par un nombre toujours plus important de consultants en informatique. Découvrez qu’est-ce-que le portage salarial avec notre partenaire Axessio.

Rejoindre la communauté Club Freelance
Partager l’article

Par L'équipe Club Freelance

Vous souhaitez contribuer au blog ? Contactez-nous !

Club Freelance

Nous accompagnons les meilleurs consultants IT et les entreprises les plus innovantes dans la réussite de leurs projets

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne manquer aucun article

Inscrivez-vous et recevez tous nos nouveaux articles

Envie de rejoindre le club ?


Ces entreprises ont accéléré sur leurs projets IT grâce à nos freelances