Missions de freelance courtes et longues : quelle durée choisir ?

avatar

ParL'équipe Club Freelance

Publié le13 janvier 2021à10:27, mis à jour le10 juin 2021à17:34

Missions de freelance courtes et longues : quelle durée choisir ? cover

L’un des grands avantages à travailler en freelance ? La flexibilité. Flexibilité dans le choix de ses horaires et de son lieu de travail, mais aussi dans le choix de ses projets et de la durée de ses missions. Missions de freelances courtes ou missions longues, la durée d’une mission est un critère déterminant dans le choix d’une mission, qui s’inscrit très souvent dans le projet de carrière d’un freelance IT.

Alors quelle durée de mission choisir ? Qu’appelle-t-on une mission courte ou longue ? Quels sont les avantages et inconvénients des missions longues et courtes quand on est consultant SAP, développeur web en freelance, ou encore conseiller en cybersécurité ?

Faire le choix d’une mission courte quand on est freelance IT

Qu’est-ce qu’une mission courte ?

Dans le monde du freelancing, on appelle communément « mission courte » toutes les missions allant d’une journée à 3 mois d’activité. Néanmoins, dans le domaine de la technologie et l’informatique, où les missions sont en moyenne plus longues que sur d’autres types de métiers, on a plutôt tendance à considérer comme mission courte toutes les missions dont la durée est inférieure à 6 mois.

Particulièrement adaptées aux professionnels qui ont décidé de se lancer en freelance, les missions courtes représentent l’opportunité idéale pour un freelance « débutant » de mettre en pratique ses compétences techniques, d’étoffer ses références et de développer une capacité d’adaptation importante.

Quels sont les avantages à faire une mission courte ?

Les missions courtes sont l’opportunité pour les freelances informatiques d’enchaîner des missions différentes pour de nombreux clients, et dans des secteurs d’activité divers et variés. Cette hétérogénéité d’expériences est souvent favorable au développement de soft skills ou compétences relationnelles, et offre généralement un cadre de travail riche et formateur.

Pour les adeptes du télétravail : sachez que les clients auront plus tendance à vous offrir l’opportunité de travailler à distance dans le cas de missions courtes.

Dans le domaine de la tech et de l’IT, la durée de la mission dépend souvent du domaine d’expertise, et s’inscrit toujours dans la temporalité du besoin de l’entreprise. Un consultant qui participe à un projet de migration SAP sur deux ans sera à priori plus susceptible de se voir proposer une mission longue, tandis qu’un expert en cybersécurité pourra intervenir dans le cadre de missions courtes s’il s’agit de résoudre des problèmes temporaires – même si une approche globale est souvent nécessaire et donnera lieu à des missions plus longues.

Côté rémunération, les missions courtes peuvent être avantageuses. Pourquoi ? Tout simplement car ces elles impliquent souvent un caractère urgent. Vous aurez ainsi plus de chance d’obtenir un TJM (Taux Journalier Moyen) élevé. Mais qui dit mission courte dit missions plus nombreuses. Vous devez être en mesure de retrouver facilement des projets ou des clients pour éviter les périodes d’inter-missions trop longues ou trop fréquentes.

Quelles sont les inconvénients des missions courtes ?

Le principal inconvénient des missions courtes est le challenge constant qui pousse le consultant à être sans cesse dans la recherche d’une nouvelle mission nécessitant ainsi le renouvellement régulier de son portefeuille client.

Cela se traduit également par un chiffre d’affaires très variable. Il faut donc s’attendre à devoir gérer des revenus particulièrement irréguliers.

On note également que les missions courtes ne favorisent pas l’intégration à une équipe. Si vous avez un fort besoin d’appartenance à un groupe, le fait d’enchaîner les missions courtes peut susciter une solitude et de l’insatisfaction dans votre quotidien de freelance IT.

Freelance IT : choisir une mission longue

Qu’est-ce qu’une mission longue ?

De plus en plus d’entreprises font appels à des travailleurs indépendants dans le cadre de longs projets IT. Ces missions longues sont d’une durée supérieure à 6 mois et peuvent atteindre les 24 mois d’activité avec des renouvellements de contrat.

Les missions longues sont généralement confiées à des consultants en freelance qui ont les épaules assez larges pour des travaux de fond.

Pourquoi favoriser les missions longues ?

Tout d’abord, la réalisation d’une mission longue assure au freelance informatique une rémunération régulière et une visibilité à moyen terme sur ses finances. De quoi s’enlever un poids sur les épaules.

Outre cette stabilité financière, ce type de mission offre satisfaction aux travailleurs qui privilégient le travail de A à Z sur un projet et qui tiennent à leur intégration complète au sein d’une équipe informatique – tout en gardant toutefois la liberté propre au statut de freelance.

Enfin, les missions longues peuvent également être l’occasion de découvrir le travail au sein d’une organisation afin de mesurer la possibilité d’envisager une collaboration de plus longue durée dans le cadre, pourquoi pas, d’un CDI.

Quelles sont les limites des missions longues ?

Les missions longues ancrent le consultant indépendant dans une certaine routine qui peut s’apparenter au statut de salarié.

L’expérience obtenue sur une mission longue est par ailleurs souvent moins riche et diverse que sur une multitude de missions de plus longue durée. Mais elles permettent d’aller plus en profondeur dans les projets et de développer d’autres types de compétences.

Durée de mission : alors, que choisir quand on est freelance IT ?

Il n’existe pas une durée de mission meilleure qu’une autre. La durée de mission est une variable ajustable qui dépend des motivations et de la personnalité de chaque freelance informatique.

Selon vos préférences en termes de types de projets, votre faculté à trouver facilement des missions, et vos appétences en matière de configuration d’équipe, vous favoriserez plutôt des missions courtes ou longues. N’oubliez pas enfin que rien ne vous empêche d’alterner missions longues et missions courtes !

Rejoignez notre communauté de Talents IT & Tech
Partager l’article

Par L'équipe Club Freelance

Vous souhaitez contribuer au blog ? Contactez-nous !

Club Freelance

Nous accompagnons les meilleurs consultants IT et les entreprises les plus innovantes dans la réussite de leurs projets

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne manquer aucun article

Inscrivez-vous et recevez tous nos nouveaux articles

Envie de rejoindre le club ?


Ces entreprises ont accéléré sur leurs projets IT grâce à nos freelances